Présentation



Né à Paris en 1982, je rejoins le sud-ouest de la France en 1990 et habite Albi (Tarn, 81) depuis.
Après une scolarité classique, Bac S en poche, je me tourne vers l'informatique et y consacre 3 ans d'études pour finalement décrocher un DUT en 2002 et une Licence Professionnelle en 2003.
Malheureusement, le marché du travail étant bouché (surtout dans ce secteur d'activités), je me résigne à passer à autre chose et rentre à la Poste comme facteur où je travaille depuis.












En plein tournage, "Action !" (2006)
Voilà pour l'aspect historique dirons-nous.


Venons-en à l'aspect réalisateur, car c'est quand même ça qui nous intéresse.














Une partie de l'équipe de tournage (2003)
L'histoire commence en 2003 (tiens donc), à l'époque le gros buzz venait de la trilogie Matrix, les épisodes 2 et 3 sortant respectivement en juin et en novembre de cette année-là. En bon fan, je fréquentais un des forums principaux traitant de cet univers-là. Puis vint une idée saugrenue, pourquoi ne pas tous se rejoindre (les membres du forum) à Paris pour aller voir Matrix 3 ? Et pourquoi ne pas en profiter (merci aux vacances de Toussaint) pour faire un fanfilm ?
Très vite, je fus désigné pour être le réalisateur de ce projet baptisé The Matrix Erased. Voilà comment ça a commencé !
Le résultat final (après un an de post-production) avec le recul est assez risible et complètement décousu mais nous étions assez contents et fiers du résultat et d'avoir mené un tel projet à terme.


La suite se déroule début 2006. L'envie de réaliser un scénario sur fond de fantastique se fait de plus en plus pressante. Tempus était né.
Grandement aidé par Valentin Rivié, le tournage s'effectue au mois de juin de cette même année avec des jeunes des alentours. Le film fut finalement terminé début 2007 et officiellement lancé en février 2007 soit quasiment un an après le début de l'écriture du scénario.
Une soirée a d'ailleurs été organisée dans le village où j'habitais (et où le film a été tourné)











Réglage du matériel (2006)
pour une projection au public avec 3 autres films faits par des réalisateurs amateurs du coin.


Le 15 août 2007, un tournant s'amorce. Les NRJ Ciné Awards, sorte de cérémonie des Césars











Jean-Pierre et moi-même en Transformistes (2007)
décalée, ouvre une catégorie pour monsieur tout le monde intitulée "Home Made Movies" (les films faits à la maison).
Ni une, ni deux, je m'attaque à ce concours avec une parodie de Transformers que j'ai détournée en Transformistes. Le 15 août, donc, avec quelques copains, on tourne les plans nécessaires. Evidemment ça rigole pas mal, car nous sommes tous travestis avec perruque et compagnie...

Début septembre, la sanction tombe, cette vidéo a été sélectionnée par un jury interne du groupe NRJ et fait partie des 4 nommées soumis au vote des internautes.
Le 1er octobre, en direct sur NRJ12, les résultats sont annoncés et Transformistes remporte le trophée ! (avec à la clé, un séjour à Los Angeles tout de même).











Sur scène, avec les animateurs du 6-9 (2007)


2008 a été ensuite une année assez riche en projets, qu'ils soient commandés ou personnels.











Avec mon frère, Maxime, et la famille Simpson au Parc Universal Studios de L.A (2007)
Plusieurs genres sont visités : clip, documentaire, sketches, participations à concours...
Egalement, je confectionne tous les ans des montages pour des associations lors de représentations de théâtre par exemple ou des actions citoyennes.
2009 s'annonce être du même style, sauf que l'on passe à la Haute Définition.
Le premier résultat d'un projet HD est Le Sac sorti en octobre 2008 et qui est une sorte de vidéo-test. Espérons que d'autres suivront...

A noter également, la création en 2004 du FAN (Film Amateur Network) qui au départ était un site d'échange et d'entraide entre productions amateurs. Une quinzaine d'équipes en faisait partie.
Décembre 2007, sous l'impulsion de Ludoc (grand manitou de Indabuz.com), le FAN devient Fantivi.net, une plateforme communautaire de centralisation de films amateurs, et connait un très grand succès : 300 000 visites en 2008, 200 inscrits et plus de 300 films recensés.